Cyclotourisme, ni compétition, ni tourisme pur, mais sport universel - Charles ANTONIN, premier président de la FFCT.
Cyclotourisme : Tandem noir raconte ses voyages et randonnées à vélo, en tandem, le plus souvent en cyclo-camping.

De Pforzheim à Bad Säckingen

la Forêt Noire,
un régal ... qui se mérite

 

Une randonnée permanente du club des Cents Cols

Nous habitons l'un des départements les plus plats de l'hexagone. Alors, quand on part en montagne pour glaner des cols, il faut que ça rapporte. 100 cols sur une distance de 470 km au menu hyper copieux de cette randonnée permanente. Le jeu en valait la chandelle, alors quoi de plus tentant pour nous qui adorons la Forêt Noire ? Jusque là, pas de problème, sauf que nous ne sommes pas du tout vététistes ! Et c'est donc sur nos randonneuses que nous nous sommes lancés dans cette aventure. Ce serait malhonnête de notre part de dire que nous avons été trompés sur la marchandise car le descriptif de l'itinéraire précise bien qu'il s'agit "d'une randonnée VTT exigeante".

Le parcours emprunte de nombreuses routes forestières très roulantes et bien balisées qui offrent de superbes vues sur ce massif très vallonné. Mais aussi des sentiers très très escarpés qui nous ont donné beaucoup de fil à retordre. Nous avons souvent dû pousser pour atteindre ces cols cachés au beau milieu de nulle part. Mais il paraît que c'est monnaie courante en VTT.

Ceux qui nous ont croisés ont dû nous trouver farfelus avec nos 'petits pneus' mais nous avons été rassurés de voir qu'il y avait encore plus fou que nous. Alors que nous nous hissions en sous-bois, vélos à la main direction le col Hohwarthöhe, nous avons eu la surprise de voir descendre un jeune homme en VTC qui tractait une remorque. Et tout en essayant de garder l'équilibre sur ce chemin escarpé, il retenait par une espèce de corde un très jeune enfant qui descendait devant lui sur son petit vélo ! L'équipage aurait mérité une photo, genre 'galère du cyclotouriste'. L'échange fut bref, juste le temps d'apprendre que l'enfant s'amusait beaucoup. C'est sûrement une question d'âge car nous, la cinquantaine passée, nous nous sommes parfois demandés ce que nous faisions là avec nos vélos de randonnée. Vraiment dubitatifs, nous avons poursuivi l'ascension.

Nous qui sommes adeptes des grands brevets sur route, nous avons découvert une tout autre pratique que nous ne connaissions pas. Quelle surprise de voir que l'on peut aisément faire une cinquantaine de kilomètres sans s'éloigner de plus de cinq kilomètres de son point de départ et bien-sûr sans passer deux fois au même endroit. Et passer des heures et des heures sans traverser un seul village.

Si le nord de la Forêt Noire est très boisé, le sud offre des paysages beaucoup plus grandioses et cerise sur le gâteau (!) de très belles vues sur les Alpes par temps clair. En quelques mots, une randonnée très sportive dans un massif de moyenne montagne aux pentes qui surprendront même les plus aguerris. Allez-y (en VTT bien-sûr), vous vous régalerez.

Et si vous préférez le macadam, vous aurez également fort à faire en parcourant les nombreuses routes qui sillonnent le massif mais vous serez loin d'engranger autant de cols dans votre escarcelle.

La Forêt Noire, finalement, il y en a pour tout le monde. Dans la limite des stocks disponibles !

 

La liste des hébergements où nous avons toujours été superbement accueillis :

Enzklösterle : http://www.schwarzwaldhaus-am-kurpark.de/

Kniebis: http://www.kniebis.de/tannwald/

Oberwolfach : http://www.pension-gross.de/

Triberg : http://www.ferien-in-triberg.de/

Sankt Peter : http://www.ferienwohnung-schuler.de/

Muggenbrunn : http://www.bio-fruehstueckspension.de/

 
aa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




















 

MAJ : 18.10.2013