Cyclotourisme, ni compétition, ni tourisme pur, mais sport universel - Charles ANTONIN, premier président de la FFCT.
Cyclotourisme : Tandem noir raconte ses voyages et randonnées à vélo, en tandem, le plus souvent en cyclo-camping.

 

 

Les revues traitant du Cyclotourisme

Cyclotourisme
Revue mensuelle
Publication de la FFCT

Cyclotourisme est la revue officielle de la Fédération Française de Cyclotourisme. Cette publication réalisée par des bénévoles présente les différentes facettes du "Vélo Grandeur Nature".

Le dossier de ce numéro de l'été 2016 : Toutes à Strasbourg. La grande concentration féminine de l'année ... Mais pourquoi une telle ségrégation ?
Les pages techniques reviennent sur l'assistance électrique que l'on voit se répandre dans la population des cyclotouristes. A ces pages, on préférera l'article de Raymond Henry sur le concours de machines qui renaît porté par le magazine 200 et par les Cycles Victoire.


"(...) Grâce aux concours techniques, le matériel du cyclotouriste averti eut longtemps une grande longueur d'avance sur celui de la course. Les progrès de la randonneuse de cyclotourisme se répercutèrent sur la fabrication de série. De ce fait, à l'échelle mondiale, les vélos français utilitaires et loisir restèrent jusqu'aux années soixante les plus évolués. (...) L'abandon des concours techniques (...) fit perdre cette avance technique. Les progrès vinrent plus tard du VTT et de la compétition. Il est heureux que des jeunes gens entreprenants et ouverts, comme ceux de 1934, prennent à coeur de relancer les concours techniques qui mirent à l'honneur les randonneuses françaises."

 


Le Randonneur - La revue des cyclotouristes
Revue quadrimestrielle
Association "Les Amis du Randonneur"

"Le Randonneur se veut être la revue de tous ceux qui pratiquent le tourisme en pédalant". Telle est l'antienne de cette publication indépendante et libre. Elle se veut avant tout le train d'union des cyclos dans la tradition de Velocio : "Pour le cyclotouriste aller à vélocipède n'est pas le but définitif, c'est simplement une des formes - la meilleure à mon avis - sous lesquelles il satisfait sa passion pour le tourisme."

La revue animée maintenant par Régis Saint-Estève présente toujours une certaine idée du cyclotourisme axée avant tout sur le voyage à bicyclette en totale autonomie. On y retrouve des récits de voyages et de randonnées.

Le numéro d'avril 2016 est toujours aussi fourni en récits de voyages (dont un récit de Cécile Wolf en Bourgogne) et d'histoires du cycle. Mais aussi un entretien avec Philippe Marguet qui reprend les Cycles Berthoud. Et Jean Fouchard nous propose quelques vers de Jean de la Fontaine qu'il applique au Cyclotourisme.


" L'initiation au voyage :
- Quiconque ne voit guère n'a guère à dire aussi. Amis, heureux amis, voulez-vous voyager ... (Les deux pigeons) (...)
Engagé dans la randonnée :
- Ne me parle pas de retour (Les deux perroquets, le roi et son fils) (...)
Les compagnons de route :
- Ne nous associons qu'avec des égaux ... (moins en aptitude, qu'en ce qui concerne les goüts et les objectifs !) (Le pot de terre et le pot de fer) (...)"



Bicycle Quarterly
Revue quadrimestrielle
Editée par Jan Heine

Bicycle Quarterly, anciennement Vintage Bicycle Quarterly est la revue animée par Jan Heine, randonneur à Seattle (ville jumelée avec Nantes).

En couverture du numéro de l'hiver 2012, une fois n'est pas coutume, une photo de Jan Heine et Mark Vande Kamp sur deux vélos de course en titane. Ces deux vélos sont, d'après nos testeurs, ce qui se fait de mieux en termes de rendement. Cependant dans un match entre celui jugé le plus performant et la randonneuse 650B de Mark... c'est toujours Mark qui gagne (!) L'extrait reprend la conclusion de Jan qui nous a rappelé certains souvenirs.

Titane et vélo : un article de Charles White revient sur Speedwell à Birmingham qui en fut un des précurseurs avec le coureur cycliste Ocana.

Autre nouveauté testée : les dérailleurs à assistance électrique. La conclusion semble sans appel : sans aucun intérêt pour le randonneur.


"(...)If you ride either of these bikes [Seven Axiom SL, Lyksey Helix], you know that your bike is not holding you back when the road tilts upward. Just don't think you can drop the rider on the 650B randonneur bike simply because the bike is equipped with wide tires, fenders, racks and lights. To get ahead, you will have to put out more power."

Traduction

"(...) Si vous roulez sur l'un ou l'autre de ces vélos [Seven Axiom SL, Lyksey Helix], vous savez que ce n'est pas votre vélo qui vous tire en arrière quand la route s'élève. Mais ne pensez pas que vous dépasserez le cycliste sur la randonneuse 650B simplement parce que celle-ci est équipée de pneus larges, de garde-boues, de porte-bagages et d'éclairage. Pour être devant, vous devrez fournir plus de puissance."



Le Six Cent Cinquante
Revue semestrielle
Revue de la Confrérie des 650

Il ne vous a pas échappé que Laurent roule en solo sur un 650 Dejouannet. Il est donc membre de cette vénérable confrérie qui s'emploie à la promotion de ce standard. Au-delà de cet objectif, la confrérie véhicule une certaine idée d'un cyclotourisme proche de l'esprit de l'Ecole Stéphanoise de Vélocio (sportive, écologique, touristique). La revue se fait l'écho de tous ces combats sous une très belle présentation.

Le numéro de juin 2016 propose une une nouvelle présentation. Cependant, le style et les centres d'intérêts restent les mêmes. On y retrouvent des récits de voyage et de rencontres et aussi beaucoup de technique.

Patrick Jean fait part de son expérience avec le moyeu "Grand Bois" japonais promu par Jan Heine et Compass Cycle.


"(...) Elle m'a permis d'effectuer un test (...) : celle d'un moyeu "Grand Bois", acheté récemment en remplacement du "Maxicar" qui équipait ma randonneuse et dont les roulements, malgré leur grande qualité, commençaient à tourner carré.
Copie exacte du "Maxicar", le "Grand Bois" possède les mêmes grandes flasques percées de trous et la même allure polie et soyeuse, preuve d'un usinage particulièrement soigné. Même couvre-roulements rouges également qui ajoutent au look classieux de l'ensemble. Seule différence, mais un plus par rapport au "Maxicar" : les minuscules BTR qui permettent de sortir facilement les roulements, là où l'original demandait un chauffage délicat et positionnement "à force". (...)"

 


Le Petit Diagonaliste
Revue semestrielle
Revue de l'Amicale des Diagonalistes de France

L'Amicale des Diagonalistes de France est une association qui a pour objet principal d'entretenir des contacts entre ses membres (tous diagonalistes ou Eurodiagonalistes) par des réunions régionales ou nationales et par la publication d'une revue semestrielle, le Petit Diagonaliste.

Le numéro du printemps présente "une revue de presse" des comptes rendus des diagonalistes. Comme à l'accoutumée, la grande randonnée avec ses impondérables donne lieu à des récits plus ou moins enjolivés. Et au-delà des récits plus ou moins factuels on retrouve un peu de cette poésie de la route avec cet extrait d'un compte-rendu de Strasbourg-Brest par Jean-Pierre Laulhe.


"Le matin se lève avec la fin du dénivelé. Je pense à ma mère et à sa passion du patchwork. Je roule un de ses tissus, les champs à perte de vue représentant les parallélogrammes qu'elle assemble consciensement. Les routes représentant les coutures, mon vélo l'aiguille, je couds avec minutie mon manteau d'Arlequin. J'avance mon ouvrage avec patience... et lenteur. J'assemble mes tissus jaunes, verts et marrons sous l'oeil de mon maître d'ouvrage : Eole."

 


Duocipède
Revue trimestrielle
Revue de l'Amicale Cyclo Tandémiste TCF-ACT

Duocipède est l'organe de liaison de l'Amicale Cyclo Tandémiste dont les buts sont de promouvoir la pratique du tandem, de favoriser les liens d'amitié entre tous les tandémistes, de contribuer à l'évolution technique du tandem.

Le numéro du printemps 2012 nous offre le récit du tandem féminin du PBP 2011 : Isabelle Carrier et Francine Schauber. Quatrième équipage dans l'hsitoire du PBP, ce récit nous montre une belle aventure qui devrait faire des émules parmi les autres tandémistes. Cette machine est si bien adaptée à la grande randonnée !


"(...) En vélo solo, j'aurais dû abandonner depuis longtemps, mais en tandem, je peux continuer. Toute la responsabilité du pilotage et de l'orientation repose sur Francine. Heureusement, mes jambes vont bien et quand Francine manifeste une appréhension pour avaler les dernières côtes assez longues, je peux la rassurer : je n'ai plus la tête, mais j'ai les jambes. Je ressens alors un vrai travail d'équipe dans ces côtes : Francine pilote, met les pignons que je veux et j'appuie, je pousse et on y arrive ! Nous ne posons pas pied à terre.
Il fait beau, grand soleil pour terminer...Nous sommes près du but...L'émotion monte quand nous arrivons dans le rond-point du Gymnase des Droits de l'Homme à saint-Quentin-en-Yvelines. Applaudissements...
Francine, nous avons réussi !!!(...)"

Mise à jour : 17.08.2016