Cyclotourisme, ni compétition, ni tourisme pur, mais sport universel - Charles ANTONIN, premier président de la FFCT.
Cyclotourisme : Tandem noir raconte ses voyages et randonnées à vélo, en tandem, le plus souvent en cyclo-camping.

 

 

Les bonnes feuilles des promoteurs du Cyclotourisme

Paul de VIVIE - Vélocio en 1925 Photo de X.

Paul de VIVIE dit VELOCIO
1853-1930

La stèle érigée au Col du Grand Bois, au-dessus de Saint-Etienne, définit Paul de Vivie comme l'Apôtre de la polymultipliée. Effectivement, il fut un propagandiste important du changement de vitesse pour permettre à tous de pratiquer le vélo sans "fatigue anormale". Mais il fut surtout l'inventeur du mot "cyclotourisme". En fait, ses écrits et sa bibliographie écrite par Raymond HENRY nous le dépeignent plus comme un randonneur, voire même comme un cyclo-sportif, à une certaine époque de sa vie.
Paul de Vivie qui signait Vélocio dans la revue "Le cycliste" qu'il avait créée est cependant considéré comme la référence incontournable du petit monde du cyclotourisme.

Les articles suivants concernent :
- la pratique du vélo telle qu'il la concevait au sein de son petit groupe de randonneurs (appelé par dérision l'Ecole Stéphanoise),
- et un regard technique sur tandem.


"Que je le veuille ou non, me voici devenu, en quelque sorte, chef d'école, tant les idées nouvelles sur le cyclotourisme, que je préconise depuis plusieurs années, sont combattues par les uns et défendues par les autres avec acharnement. Cette école, que provisoirement, nous appellerons l'Ecole stéphanoise, place la pratique au-dessus de la théorie et les résultats au-dessus des hypothèses..."

"L'école Stéphanoise", article paru en 1901 suivi de "L'E.S." paru en 1906 (100ko).


"Il y a du muscle dans l’air, s’écriait Rossignol-Rollin en annonçant aux Lyonnais l'ouverture de la saison des luttes à outrance. Il y a du tandem en perspective pourrais-je crier à mon tour aux agents à l'affût de nouvelles sources d'affaires pour la saison prochaine..."

"A tandem" paru en 1904 suivi de "Tandem Mixte" paru en 1905 (118ko).

 


Georges GRILLOT à Gauche avec Roger COIFFIER lors de la 1ère Diagonale - Photo de  X

Georges GRILLOT
1907-1948

Georges Grillot découvrit dans sa jeunesse les écrits de Vélocio. Il devint alors un propagandiste important du Cyclotourisme en région parisienne. Avec le Groupe Montagnard Parisien, il créa, en fait, la légende de Vélocio. Comme son "Maître", il était avant tout un randonneur sportif et il concrétisa une idée du "Maître" en réalisant la première Diagonale française : Brest-Menton, à l'image du fameux raid britannique Land's End - John O'Groats.

Les articles suivants reprennent :
- le récit de cette première Diagonale parcourue à tandem avec son camarade Coffier,
- et un article intitulé "l'Esprit du Cyclotourisme" présentant le parcours initiatique d'un jeune vers un "vrai" cyclotourisme fait de randonnées et de voyages.


"Le rapide, qui me ramenait d'Avignon, venait de me jeter, à moitié endormi, sur le bitume de la Gare de Lyon, par une brumeuse matinée de janvier. J'avais passé, là-bas, trois jours assez mouvementés, les derniers en Provence, avant la classique randonnée pascale..."

"La 1ère Diagonale de France sur Brest-Menton" paru en 1930 suivi de "Comment fut organisé et réalisé le premier BREST-MENTON" paru en 1950 (470ko).


"Le cyclotourisme est généralement issu du cyclisme sportif. La règle n'est pas absolue, mais elle est souvent vérifiée.
Pour une raison ou pour une autre, le jeune homme qui s'est essayé dans quelques courses interclubs où il a collectionné les places de 98e n'abandonne pas le vélo si vraiment il a fait de la course en parfait amateur..."

"L'esprit du Cyclotourisme" paru en 1932 (83ko).



Charles ANTONIN à la "journée Vélocio" en 1947. Photo de X.

Charles ANTONIN
1888-1967

Président de la Fédération Française de Cyclotourisme pendant la Seconde Guerre Mondiale et après guerre, il fut un président qui laissa un bilan parfois contesté. En effet, si Charles Antonin fut un photographe et un technicien du vélo hors pair, nombre de cyclos lui reprochent sa conception sportive du cyclotourisme (même s'il s'opposa au Cyclo-sport au sein de la FFCT), son alliance avec André Rabault pour lier la revue fédérale au "Cycliste" et ses attirances pour une fédération unitaire regroupant les sportifs et les touristes.

Le texte proposé ici précise sa vision d'un vrai cyclotourisme. C'est à dire une activité sportive, mais sans compétition.


"J'ai lu parfois, dans la tribune libre de certains journaux spécialisés, des critiques sur la conception que pouvaient avoir du Cyclotourisme les dirigeants de la Fédération..."

"Cyclotourisme, ni compétition, ni tourisme pur mais Sport universel" paru en 1947 (83ko).



Docteur RUFFIER à la Journée Vélocio en 1958 (Photo X.)

James Edward RUFFIER
1875-1965

Le Docteur Ruffier fut un prosélyte enthousiaste de la bicyclette. Il écrivit de nombreux ouvrages dont le fameux "Vive la Bicyclette !" qui a été pour toute une génération un ouvrage de référence. Même s'il voyait dans la bicyclette un moyen de pratiquer une activité sportive, il n'en fut pas moins un vrai touriste à bicyclette. Il visita de nombreuses régions que ce soit en solo, en équipe avec des camarades mais aussi sur un tandem avec son épouse.

Le fichier à télécharger est la compilation de ses mémoires écrites périodiquement dans la revue Le Cycliste de 1936 à 1948. Au-delà de l'histoire du cyclisme au travers de la vie du Docteur Ruffier, on trouvera de nombreuses considérations sur le cyclisme, le cyclotourisme, les voyages et la technique. En particulier, ces conseils sur la pratique du tandem, empreinte de son expérience, sont pleines de justesse.

Tandem Noir tient à remercier Gilbert JACCON pour lui avoir permis de compléter le texte par les 3 épisodes qui lui manquaient.


"Pour inaugurer ma collaboration régulière au Cycliste, puis-je mieux faire qu'un essai de «rétrospective personnelle», puisque c'est un peu le genre de la maison ? Assurément, mes souvenirs ne peuvent aller aussi loin que ceux de Velocio, notre ancêtre à tous, dont les débuts en cyclotourisme ont précédé les miens de sept ou huit bonnes années..."

"Cinquante ans de Cyclisme" paru en 1936 à 1948 (687ko).



Mise à jour : 10.10.2007